Innovation de rupture et rupture technologique - Stratinnov

Innovation de rupture et
rupture technologique

deux concepts « Faux Frères »
conciliables !

L'équipe au complet STRATINNOV/CIBLE BLANCHE DESIGN

Deux objets, dont l’usage est généralisé ou en passe de l’être aujourd’hui, révèlent les différences, bien que subtiles, entre innovation de rupture et technologie de rupture. Pour percevoir les particularités de ces deux notions que beaucoup associent comme un seul et unique concept, évoquer le cas des smartphones et celui des supports de stockage SSD permet de bien comprendre les distinctions de l’un et de l’autre !

Le smartphone, récente illustration d’une innovation de rupture

Le 9 janvier 2007, un visionnaire du nom de Steve Jobs révèle aux yeux du monde un téléphone mobile à écran tactile, présentant des fonctionnalités totalement innovantes pour l’époque. Au cours des années qui suivent, l’usage de ce terminal, que tout le monde connaît aujourd’hui sous le nom de smartphone, est généralisé.

Cet objet est en effet à l’origine de la création d’un nouveau marché, complètement différent de ceux existant alors dans la téléphonie mobile, tout en révolutionnant les comportements des utilisateurs et en bouleversant les usages de tout un chacun.

Réserver la table d’un restaurant via internet à partir de son smartphone ou partager instantanément ses selfies est ainsi devenu une routine aujourd’hui, alors que peu y avait songé avant l’année 2007. Le smartphone de la marque à la pomme illustre parfaitement la notion d’innovation de rupture.

À son apparition, ce terminal mobile ne présente pas forcément des progrès technologiques majeurs, par exemple l’autonomie de sa batterie n’a rien d’exceptionnel, donc l’innovation se base sur des technologies éprouvées et déjà existantes. Néanmoins, les utilisateurs ont bénéficié d’avantages supérieurs dans le sillage de l’apparition de cet objet.

Il est même fréquent de parler de changement de concept, à l’image des nombreuses nouvelles fonctionnalités qui sont apparues. Pour une entreprise, en termes de stratégie, une innovation de rupture implique alors de changer de terrain de jeu. Bien souvent, rompre avec son business model traditionnel devient dès lors indispensable.

Le concept d’innovation disruptive impose ainsi à toute entreprise de se détourner de sa clientèle habituelle, et de se consacrer à divers projets innovants qui lui permettront peut-être d’anticiper son business model futur.

La technologie de rupture : liée à une innovation technologique

De son côté, une technologie de rupture est forcément associée à une innovation technologique. Dans l’univers de l’informatique, l’exemple des disques SSD, qui sont actuellement en train de séduire davantage d’utilisateurs, met en lumière ce concept que certains appellent également rupture technologique.

Depuis des décennies, les disques durs sont utilisés pour le stockage des données informatiques. Le disque dur classique est un assemblage de diverses pièces électroniques et mécaniques, comme des supports en verre ou en alliage d’aluminium pour stocker des données ainsi que des têtes d’écriture et de lecture pour y accéder.

Bien qu’efficace, le fonctionnement des disques durs classiques n’est pas sans défaut, car les supports sont fragiles, et peuvent être altérés par des chocs ou des rayures qui sont à l’origine de la perte des données.

Une rupture technologique vient ainsi bouleverser la donne, avec l’apparition des supports SSD, pour Solid State Drive, lancés il y a de cela quelques années. Ces supports de stockage fonctionnent uniquement grâce à des composants de mémoire électroniques.

Cette nouvelle technologie améliore le produit déjà existant, en offrant des performances supérieures. À terme, grâce à leurs nombreux atouts, dont la vitesse élevée d’accès aux données ou leur résistance aux chocs, les supports SSD vont se substituer aux disques durs classiques.

À la différence d’une innovation de rupture, il n’y a aucune création d’un nouveau marché lors de la mise en place d’une technologie de rupture.

Par ailleurs, la rupture technologique n’est pas instantanée. Il lui faut en effet quelque temps, voire quelques années, pour s’implanter et remplacer un produit ou un service bien installé sur un marché déjà existant.

KWAN-H400px

Quand l’innovation de rupture rompt avec les concepts existants et entraîne un bouleversement du marché (l’entreprise innovatrice est souvent dans ce cas le leader de marché), la technologie de rupture, liée à l’innovation technologique, permet la création de nouvelles offres qui répondront à un besoin particulier.

Ainsi, une INNOVATION DE RUPTURE SANS RUPTURE TECHNOLOGIQUE est possible ! Dans les deux cas, les entreprises doivent anticiper les attentes et besoins futurs afin d’éviter de se faire dépasser par les concurrents et de se faire évincer du marché. Mettre en place un « processus d’innovation » 360° associé à d’autres disciplines, aidera les entreprises à mettre en place l’innovation afin de répondre à ces problématiques.

Articles récents

2018-05-30T12:15:04+00:00